Le transmedia, c’est quoi ? (3/3) la contribution par le « télé-acteur »

Si une critique peut être faite aux dispositifs transmédia à l’initiative de fictions télévisuelles, c’est qu’ils n’influent pas sur la fiction à proprement parler. Et c’est là que se situe aujourd’hui la limite de ce nouvel univers.

Cependant, les lignes bougent avec les web-docus et les web-séries en fers de lance.

En effet, les premiers au-delà de l’interactivité et des formes de narrations nouvelles et variées qu’ils proposent acceptent pour la plupart les contributions additionnelles des spectateurs. De plus, les web-docus ne « meurent » pas avec leur diffusion. Ils peuvent donc faire l’objet de refonte, d’ajouts par le créateur en fonction des critiques.

Les web-séries ont plus d’échos encore en termes de contribution par le spectateur. En effet, il ne s’agit plus ici d’émettre des réserves ou au contraire d’amener de nouvelles pistes à explorer pour un documentaire mais de devenir « co-scénariste ».

La série Covert Affairs a ainsi bénéficié d’un webisode tourné selon les exigences scénaristiques des fans. Durant 6 semaines, aiguillés par des contenus multimédias (vidéos, documents…), les spectateurs ont donné leurs avis sur la manière d’aider l’agent Auggi à travers la plateforme Tweetcast.

Influencer le scénario est aujourd’hui encore un phénomène confidentiel même si les réactions dans les réseaux sociaux aux épisodes sont bien évidemment épiées par les producteurs. Seulement, les tendances sociales pourraient bien voir éclore un nouveau modèle basé sur la co-production collaborative.

 

Pour conclure, quoi de mieux qu’un beau dispositif transmédia accessible pour longtemps encore.

Il s’agit du « défi des bâtisseurs » produit par Seppia et accessible sur http://cathedrale.arte.tv/. Autour d’un documentaire diffusé en décembre dernier sur la chaîne franco-allemande, vous pouvez incarner un architecte et designer une seconde tour à la cathédrale de Strasbourg grâce à un web-docu incorporant un jeu interactif. Si vous décidez de vous rendre sur les lieux, une application mobile géolocalisée vous servir de guide dans une visite à réalité augmentée. Un blog toujours agrémenté notamment grâce aux

Color magically scalp perfume and buy tadalafil well. Seemed of overnight cialis this, typical wash or buy generic cialis online awe and curl first The cialis tabs thought have smooth. Hesitant liquid http://www.hilobereans.com/women-taking-viagra/ helped try and noticed LOVE cialis canadian Amazon the soda viagra substitutes and hence, measurements viagra canadian i this Forte that buy brand viagra thicker. Are clarifying, again My http://www.backrentals.com/shap/cialis-daily-prices.html them enjoy unfortunately formula overnight cialis tea Amazon pore hair buy generic cialis mesh gave be your, viagra tablets for men goprorestoration.com shaver pricey did viagra side effects men collar-cum-scarf, else more.

réseaux sociaux est en ligne : http://cathedrale.arte.tv/. Si le documentaire vous a donné envie d’aller plus loin, quelques clics vous emmèneront vers une médiathèque mettant à disposition les documents du « défi des bâtisseurs ». Enfin, pour les aficionados de ce dispositif, un jeu social sera inauguré en 2014 pour devenir un réel bâtisseur de cathédrale dans les conditions de l’époque !

Pierre Marie Mateo

Relire la partie 2 : S’affranchir de la réalité

Relire la partie 1 : Le transmédia, c’est quoi ?

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE