Le Social Gaming, nouveau levier marketing des annonceurs

social gaming blog 226

Farmville, Candy Crush, Pet Society… Le Social Gaming a explosé ces dernières années grâce à l’avènement des réseaux sociaux et la démocratisation des Smartphones. En effet,  un social game se caractérise généralement comme une activité ludique, simple et addictive qui se joue sur les réseaux sociaux. Les amis virtuels sont la plupart du temps impliqués, que ce soit par le partage de nos scores, par une invitation à jouer ou bien une compétition en ligne.

Facebook aura permis l’explosion des social games… Qui n’a jamais reçu une invitation d’un ami à jouer à Farmville ? Une notification concernant un nouveau record accompli ? En effet, l’aspect social et viral est au centre de ces jeux sociaux. L’accès au jeu étant la plupart du temps gratuit, ou bien très peu couteux, l’utilisateur sera en permanence incité à partager son score ou inviter des amis pour accéder au niveau supplémentaire, obtenir un goodies ou bien participer à un concours. Il est donc logique que les marques se soient emparées de cette tendance pour gagner en visibilité ou en capital sympathie.

Les marques se sont intégrées de différentes façons dans les jeux en ligne :

  • En créant un jeu complet dédié à l’univers de la marque, l’Advergames, comme Clarins avec Spa Life
  • En s’intégrant dans un jeu existant, l’In-game advertising, comme la présence de Mc Donald’s dans FarmVillePrésence de Mc Donald’s dans FarmVille
  • En permettant aux joueurs d’accéder à des offres spéciales pour le jeu en contrepartie d’une action à accomplir (télécharger une appli, regarder une publicité etc.)

Le Social Gaming présente de nombreux avantages pour les marques comme celui de cibler d’avantage l’audience. Cette dernière sera plus réceptive puisque l’acte de jouer sera volontaire et le joueur sera actif et non plus passif.  Les marques s’imposent d’une nouvelle manière sur le marché, parfois plus subtile, et peuvent augmenter leur capital sympathie. Mc Donald fut d’ailleurs l’une des premières marques à apparaitre dans Farmville avec une ferme virtuelle créée le temps d’une journée qui offrait aux utilisateurs divers goodies pour augmenter leur productivité. L’exposition pour Mc Donald était énorme sachant que Farmville comptait plus de 70 millions d’utilisateurs.

Selon le Global Games Investment Review 2014, le marché des jeux mobiles et en ligne représentera jusqu’à 60 Milliards de dollars de revenus en 2017. De plus, environ 75 % des téléchargements sur Smartphone sont faits pour des jeux. Ces derniers présentent l’avantage de faire passer le temps lors d’un trajet, de s’amuser ou bien de « déconnecter », tout simplement. Les annonceurs y voient donc une poule aux œufs d’or, pouvant ainsi toucher un public plus large et plus captivé que devant une télévision. Le joueur sera même prêt à accepter l’annonce pour avancer dans le jeu sans payer…On parle alors de marketing incitatif.

Le social gaming s’impose donc comme un nouvel enjeu marketing à ne pas négliger, c’est un marché qui ne cesse de se développer. On se demande tout de même à quel moment l’utilisateur ne supportera plus cette multi présence de marques et délaissera petit à petit cette tendance. Les marques devront donc redoubler d’effort pour trouver un nouveau moyen de captiver l’audience en se basant sur les nouvelles modes digitales.

Sarah Tang

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE